Annoncé pour ce lundi matin à 10h, la conférence de presse du candidat du MRC Maurice Kamto n’a démarré qu’il y a quelques minutes (à 15h) au siège du parti à Yaoundé.

Dans son discours à l’endroit des Camerounais Maurice Kamto a déclaré qu’il était le vainqueur de la présidentielle 2018 sur lma base des premiers résultats collectés par son parti. Le candidat du MRC s’est engagé à assurer la sécurité du président sortant Paul Biya.

« J’ai reçu pour mission de tirer le pénalty historique. Je ‘ai tiré, le but a été marqué. Je voudrais remercier solennellement le peuple camerounais qui a démontré par son vote, sa maturité, sa sagesse et son engagement en faveur du changement », a indiqué le candidat du MRC.

Cette déclaration a été faite en présence d’Akéré Muna qui a formé une coalition avec Maurice Kamto le vendredi dernier.

Hier vendredi, le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji avait rappelé aux différents acteurs les dispositions légales qui encadrent la proclamation des résultats.
« Le processus relatif à l’élection présidentielle est encadré par des lois connues de tous. J’en appelle donc au respect scrupuleux des dites lois et des procédures qui régissent le contentieux électoral. Je tiens à cet effet à souligner que la proclamation des résultats officiels de l’élection présidentielle relève de la compétence exclusive du Conseil constitutionnel. Personne n’a le droit de se substituer à cette instance juridictionnelle. Toute forme de remise en cause du verdict des urnes en dehors des voies légales, ne sera pas tolérée. Et je dis bien de qui que ce soit», avait déclaré le ministre au cours d’un point de presse.

Il faut rappeler par ailleurs que les résultats définitifs de la présidentielle sont attendus dans les quinze prochains jours selon la loi électorale camerounaise.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here