Jacob Zuma , ou la fin d’un voleur , et un pauvre clown malheureux , corrompu jusqu’à la moelle . Jacob Zuma , l’ancien président sud-africain, qui est apparu ce matin devant les juges , pour corruption active , trafic d’influence et détournements de fonds, restera dans l’histoire , comme le piètre de tous les présidents de l’Afrique du Sud ?? post- apartheid. Une vraie honte , pour l’ANC . Un traitre qui , en échange d’une mallette d’argent venue de la Côte d’ivoire , a fait défection et lâché le président Gbagbo, au moment où un consensus semblait prendre corps , pour la solution de ré comptage de voix.

Il a suffi d’un voyage en France , d’une coupe de champagne , et d’une valise de cash pour qu’il foute la merde avec son crâne . Le 25 novembre 2010 , Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara , s’affrontent au cours d’un débat télévisé . Il est certes vrai , qu’Alassane Ouattara qui était éliminé dès le premier tour, puisque arrivé troisième, n’était pas qualifié pour prendre part au second tour , ayant profité de la spoliation de 600.000 voix d’Henri Konan Bédié en sa faveur .

En ce 25 novembre 2010 , Gbagbo et Ouattara s’affrontent à la faveur d’une joute télévisée. La première du genre , dans l’histoire politique du pays , entre deux candidats qualifiés pour le second tour . En plein débat , Gbagbo annonce l’instauration d’un couvre – feu , jusqu’à la proclamation des résultats de l’élection présidentielle. Le lendemain de cette annonce , Blaise Compaoré , arrive à Abidjan pour tenter de faire renoncer à Gbagbo , la mise en place de cette mesure . Refus obstiné du président , mais Compaoré repart à Ouagadougou avec des valises pleines de quelques millions de dollars . Laurent Gbagbo , pense ainsi acheter la paix , et payer la dîme , comme il le concédera plus tard . Mais ce qu’il ignore alors , c’est que tout cet argent restera sur place à Abidjan chez Jean – Marc Simon , l’ambassadeur de France qui fera parvenir ce “ colis “ à l’Élysée via les hommes du 43e Bima , qui font alors des navettes régulières entre Paris et la capitale ivoirienne .

En plus de la promesse , de faire octroyer un siège au Conseil de sécurité des Nations – Unies à l’Afrique du Sud ?? , Sarkozy qui est au courant de l’amour exagéré de Jacob Zuma , pour l’argent , un penchant que les deux hommes partagent en commun , lui refile une de ces valises pour le retourner . L’ironie du sort dans cette affaire , est que , c’est le propre argent de Gbagbo qui aura servi d’outil à sa propre trahison . Zuma , ne jouira pas sereinement de cet argent , puisqu’il risque de finir dans les égouts de l’histoire .

source https://www.coupsfrancs.com/voici-comment-jacob-zuma-a-vendu-la-tete-de-laurent-gbagbo-a-sarkozy/

3 COMMENTS

  1. Do you mind if I quote a couple of your articles as long as I provide credit and sources back to your site?

    My website is in the very same niche as yours and my users would truly benefit from a lot of the information you present here.

    Please let me know if this alright with you.
    Many thanks!

  2. Pitoyable.
    Un pays, incapable d’organiser une simple coupe d’afrique, même reporter pour deux années plus tard, s’acharne à s’occuper obstinément des affaires ivoiriennes, dans le mensonge.
    Pitoyable.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here