Partagez avec vos amis

Pour aller en pèlerinage, Paul Biya avait débloqué un milliard. Pour aller vagabonder à Dubaï, la fille de Paul Biya roulait dans une bagnole hors prix, faisait des emplettes avec ses amies s’élevant à des dizaines de milliards. Mais, pour les morts de Bafoussam ensevelis dans les décombres de maisons et la boue, le chef d’État camerounais qui n’a pas trouvé sur le temps de se rendre sur les lieux,  a annoncé le déblocage de 200 millions de francs CFA pour une cinquantaine de victimes. Et comme d’habitude, ces miettes ont été détournées par ses propres collaborateurs .

Selon chiffres évoqués par le site camerounliberty.net,  76 650 000 FCFA qui auraient disparu sans laisser de traces sur les 200 millions offerts par Paul Biya. ” 100 millions allait servir pour les obsèques tandis que les 100 autres millions devait aider à la reconstruction des logements pour recaser les victimes. Chaque famille a reçu 250 milles des mains du premier ministre. Précise une source proche du dossier qui donne les détails sur la répartition de ses fonds.”

Selon les calculs du journal en ligne, les familles des victimes  auraient empoché ” 250.000×43=10.750.000 FCFA. On a acheté 43 cercueil, disons à 200 000 FCFA par cercueil.
200 000×43 et 8 600 000 FCFA. Admettons qu’on a donné 100 000 FCFA pour le transport et autre accessoires pour chaque corps. 100 000 x 43 = 4 300 000 FCFA

Paul Biya avait débloqué 200 millions et la somme 100 millions était réservée aux obsèques des 43 victimes. On a lors dépensé 10 750 000 FCFA remis aux familles. 4 300 000 FCFA pour le transport des corps. 8 600 000 FCFA pour l’achat des cercueils. Total : 23 650 000 FCFA
100.000.000 – 23 650 000 FCFA. La sommes de 76 650 000 FCFA est allée où ?”

Plus grave, il se trouve que la somme de 250 000 francs  annoncée par le chef gouvernement Joseph Dion Ngute, pour les obsèques  n’est même jamais parvenue entre les mains des familles.

Dans une vidéo publiée sur la page Facebook des Amazones de France qui ont envoyé leur ambassadrice auprès des familles endeuillées, qu’Aimé Tsagué qui a péri avec 16 autres membres de sa famille et sa belle- famille qui figurent pourtant dans la liste établie par les autorités camerounaises, n’ont pas reçu le moindre centime.

À 24 heures de l’inhumation et plusieurs navettes entre Bamendjou et Bafoussam pour rencontrer le préfet et le gouverneur, les familles sont revenues bredouilles. Les tombes du chef de famille Aimé Tsagué , son épouse Diane Kegmo Diane morte enceinte , leurs 3 enfants et les 2 enfants de sa soeur, ont été creusées par les passants .Soit au total, 8 tombes creusées à Bamendjou 3, dans la concession du défunt qui se trouvait être le successeur et garçon unique à son père. Sa maman inconsolable et ses soeurs récoltées, soutiennent dans la vidéo qu’elles n’ont rien reçu des autorités camerounaises.

Où est donc passé l’argent  des obsèques officielles où le Chef de l’État était  représenté par le Premier ministre ? À chaque occasion, le régime Biya profile pour exceller dans sa matière fétiche : le vol et les détournements. Mais, voler l’argent des morts et du sang, entraîne une malédiction de génération en génération.

source https://www.coupsfrancs.com/voici-comment-les-collaborateurs-de-paul-biya-ont-detourne-largent-des-morts-de-bafoussam/

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here