Le professeur Patrice Nganang suggère l’implication de madame Kamto dans la lutte pour la libération de son mari, les gens disent qu’il l’a insulté.

Où est l’insulte dans cette suggestion? A t-il traité cette dame de prostituée? A t-il eu un seul mot désobligeant à son endroit?

C’est vous -mêmes qui prédisez à Kamto un destin à la Mandela. Mais qu’aurait été Mandela sans Winnie?

On peut ou non aimer le personnage, mais force est de reconnaître que cette suggestion est des plus salutaire. Ne dit-on pas dans un dicton très populaire que “derrière un grand homme se trouve une grande dame “? La vie politique de tous les grands hommes de ce monde se sont toujours fait avec la contribution de leurs épouses.

Seule la femme est capable de mobiliser là où les hommes ont épuisé toutes les cartes . La femme, mère de l’humanité a le potentiel pour toucher les cœurs là où les hommes surfent en surface.

Revenant sur le cas de l’Afrique du Sud, Nelson Mandela n’était pas le seul leader de la lutte contre l’apartheid. S’il en est devenu l’égérie, c’est grâce à Winnie. Autrement dit, sans Winnie, Mandela n’aurait jamais existé. Un homme fort  a besoin d’une femme doublement forte  à ses côtés, car c’est en elle qu’il puisera les réserves d’énergie pour se recréer une seconde  vie quand il aura trébuché. Lancer donc les campagnes du genre : “ on ne touche pas à madame Kamto “ est tout simplement stupide. Comment pouvez-vous rêver d’un Mandela sans Winnie?

Aimer ou non le personnage n’enlève rien à la véracité de ses propos.

Comme le dit si bien Albert Einstein, “L’avantage d’être intelligent, c’est qu’on peut toujours faire l’imbécile, alors que l’inverse est totalement impossible”.

En politique, nous devons apprendre à débattre des idées et non des personnes.

Dr. Modestine Carole Tchatchouang Yonzou
Fille de la république

SOURCE https://www.coupsfrancs.com/madame-kamto-appelee-a-la-barre/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here