Alors qu’il y’a quelques semaines de cela, Cabral Libii annonçait sur un plateau de télévision dans une émission que sur la base des PV en leur possession, c’est un candidat de l’opposition qui est vainqueur à cette élection et non Paul Biya, son capitaine Nkou Mvondo avait plutôt adressé ses félicitations à ce dernier, et maintenant Cabral Libii estime qu’il est vainqueur de cette élection sur la base de 13662 PV en sa possession sur 25.000 au total.

« Le seul fait que les 13662 PV à notre disposition me donne vainqueur, ne suffit objectivement pas à apporter la preuve irréfutable de ma victoire totale, bien que j’en sois conscient que vous et moi en soyons conscients. PV que je ne peux malheureusement pas vous montrer parceque ne pouvant accéder à notre QG ou ils sont entreposés ». Tels sont les propos de Cabral Libii, candidat du parti UNIVERS lors de son direct ce lundi sur facebook.

Il y’a quelques mois avant les élections, Cabral Libii avait annoncé sur le plateau de TV5 que « le plus difficile dans cette élection sera de prouver la victoire de l’opposition ». Tandis que Maurice Kamto du MRC a lancé il y’a quelques jours une opération qui vise à réclamer sa victoire par le peuple qu’il a baptisé « non au hold up électoral », beaucoup s’attendaient à ce que les autres candidats de l’opposition (ou du moins ceux ayant déposés une requête de contestation du scrutin auprès du conseil constitutionnel, dans le cadre du contentieux post électoral), s’allient à lui pour une bataille commune, mais bizarrement l’homme du parti UNIVERS qui reconnaissait la victoire de l’un des candidats de l’opposition « qui n’est pas lui », a pris à contre-pieds ces rêveurs, et s’est dressé depuis hier comme un autre adversaire pour l’opposition, montrant ainsi aux yeux du monde que le réélection du candidat du RDPC en réalité ne doit souffrir d’aucune contestation, et que les PV dont détiennent les partis de l’opposition qui réclament de part et d’autres leurs victoires, sont les vrais faux PV.

Déjà qualifié de pion du RDPC dans l’opposition, cabral Libii est depuis lors vu comme un caillou dans la chaussure de ceux qui depuis le 8 octobre (jour de l’auto proclamation de victoire du professeur Maurice Kamto), ont engagé des mouvements qui consistaient à légitimer la victoire de l’opposition. Ces assoiffés du changement de régime se disent très déçus d’une part, et pas surpris d’autres parts car pour beaucoup, Cabral Libii aurait reçu un gros chèque pour créer une diversion au sein de l’opposition, lui qui d’ailleurs dans son direct hier a accidentellement déclaré que « les candidats de l’opposition ont reçu chacun 45 millions pour leur campagne », avant de se rattraper pour donner le bon chiffre de 15 millions. Un lapsus pour certains, mais une trahison de sa vérité cachée pour d’autres.

Comment comprendre qu’un candidat demande l’annulation totale du scrutin électoral, et le jour de défense de sa requête il est absent devant le conseil constitutionnel ? Un peu bizarre quand on a vu les autres candidats être là physiquement. En outre, on a l’impression qu’il rame à contre courant du MRC, qu’il salut aujourd’hui, et dont demain il désavoue les actions.

Aussi, comment comprendre son attachement à un leader comme Nkou Mvondo qui crache sur le régime et ses irrégularités pendant le vote et vient en mondo vision reconnaitre la victoire de celui qu’il présente comme le tueur de démocratie ?

Il faut également préciser que cabral a dit être prêt de travailler avec tous les candidats de l’opposition, à condition d’avoir les primaires de cette opposition, primaires au-cours desquels le RDPC peut facilement monter un candidat et mettre à sa tête et qu’il pourra aisément contrôler. Plus loin Cabral il y’a quelques semaines sur BBC n’a pas exclut l’option de travailler avec le gouvernement, propos qui a fait valser la toile. De nombreuses irrégularités qui jettent le discrédit sur lui et sa personne, d’où l’interrogation de savoir si finalement, ce n’est pas lui le caillou dans la chaussure de l’opposition ?

Columnist: Gilles Noubissie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here