Le volet diplomatique de l’association caritative Cerac créée par Mme Chantal Biya a aussi offert des dons aux femmes rurales et à l’hôpital de district.

« C’est un vrai cadeau du ciel. Le Cerac et son volet diplomatique nous ont ouvert une fenêtre sur le monde entier. Nous disons mille fois merci à maman Chantal Biya et à toutes les dames du volet diplomatique du Cerac ».

Sarah Ngah Meyong, porte-parole des élèves, n’a pas pu contenir sa joie par ces propos. C’est que l’élève de terminale C au Lycée d’Okola a vu la salle informatique ainsi que la bibliothèque de cet établissement scolaire arrimées à la modernité avec du matériel up-to-date, 850 livres neufs et 60 manuels scolaires au programme.

Un confort qui fait vite oublier le passé, pour se focaliser sur l’avenir s’annonçant meilleur pour les bénéficiaires de ces changements. « Nos élèves, de souche modeste pour la plupart, pourront désormais y puiser des savoirs qui vont concourir à leur éducation, instruction, émancipation, pour se hisser au niveau des exigences du monde contemporain », a soutenu Ernest François Mbarga, proviseur.

Ce dernier a vu le nouveau visage qu’offre son lycée, dans le département de la Lékié, en ce mois de juillet. Plus de bâtiments en ruine, ni de plafonds usés, salles de classes vétustes et insalubres, encore moins de tables-bancs brinquebalants. Ces dernières années, fréquenter le lycée d’Okola n’était plus une partie de plaisir. Etudes pour les élèves et travail pour les enseignants y étaient voués à l’échec, au regard des conditions environnementales.

« Il s’agit de former ici à Okola, des citoyens camerounais exemplaires, capables de relever les défis socioéconomiques et de divers ordres. » L’établissement vieux de 54 ans a de ce fait été entièrement rénové par les membres du volet diplomatique du Cercle des Amis du Cameroun (Cerac). Maçonnerie, menuiserie en bois, étanchéité, peinture, normalisation électrique, plomberie, mobilier : tout a été refait. Une action qui va permettre à l’enfant du paysan le plus démuni d’accéder à une formation de qualité.

« L’école doit préparer nos enfants à affronter sereinement l’avenir, tout en préservant l’unité et la paix de notre cher et beau pays », a succinctement déclaré Mme Marguerite Mbella Mbella, représentante personnelle de la première dame, Chantal Biya, à cette cérémonie.

Le volet diplomatique de cette association créée par l’icône de l’humanitaire qu’est la première dame du Cameroun, a également offert du matériel agricole et des denrées alimentaires aux femmes rurales. 18 associations en ont bénéficié. La santé étant une donnée incontournable, l’hôpital de district a reçu pour sa part, des dons de médicaments, lits d’hospitalisation, matelas, tables d’accouchement, microscopes, entre autres. C’est la troisième intervention du volet diplomatique du Cerac dans la Lékié, en l’espace de huit ans.

Source: cameroon-report.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here