Dans son discours adressé à la nation ce mardi 10 septembre, Paul Biya a décidé de remettre les pendules à l’heure.

Selon le Chef de l’Etat, son régime ne favorise aucune inégalité ou encore marginalisation d’une région à une autre. Et pour expliquer cela, le Chef de l’Etat affirme que depuis 1992, ses Premiers Ministres, Chefs du Gouvernement, ont été choisis parmi les ressortissants du Nord-Ouest et Sud-Ouest.

Toutefois, il déclare aussi qu’il n’y aura jamais assez de postes de responsabilité pour satisfaire toutes les Régions et Départements du pays.

« Depuis le 9 avril 1992, les Premiers Ministres, Chefs du Gouvernement, ont été choisis parmi les ressortissants de ces deux régions. Malgré cela, certains continueront à parler de marginalisation des populations de ces régions. En fait, il y a lieu de reconnaitre, au plan général, que la nature humaine est ainsi faite qu’il n’y aura jamais assez de postes de responsabilité pour satisfaire toutes les régions, tous les départements, les arrondissements, les villes, villages, familles et citoyens de notre pays. Chaque choix continuera de provoquer de la joie lorsque l’on sera distingué et de la tristesse lorsqu’on ne le sera pas.

Il est cependant indispensable que nos mentalités évoluent sur ce point. S’il estnécessaire de tenir compte de l’équilibre régional dans des pays neufs, à la structuration sociologique diverse tel que le nôtre, il est indispensable de rappeler que les Ministres etautres responsables ne sont pas nommés seulement pour servir leurs régions, leurs villages ou leurs familles, mais l’ensemble de la communauté nationale. Ils doivent être au service del’intérêt général et non des intérêts particuliers », a-t-il déclaré dans son discours.

Source: camerounweb.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here