Partagez avec vos amis

La famille de l’ex maire de Buéa, Patrick Ekema, craint que son corps ne soit brûlé dans l’incendie qui a éclaté le mercredi 20 novembre 2019 au centre médical militaire faisant partie de l’immense caserne de Douala.

Des inquiétudes de la famille et des responsables gouvernementaux parvenues aux dirigeants de l’hôpital qui affirment que le corps a été préservé et transféré à Buéa.

«Ekema ne pourra connaître la paix. Il ne se repose sûrement pas en paix. Il est difficile de reposer en paix avec un vécu pareil. Même mort, Ekema est toujours en train de fuir les catastrophes. De son vivant, Ekema a passé du temps à fuir et à combattre les garçons d’Amba», a déclaré une source aux confrères de Cameroonintelligencereport.

L’immense incendie qui a dévasté la garnison militaire de Douala-Bonandjo. L’origine et le bilan de ce drame ne sont pas encore connus.

Source: Camerounweb.com

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here