Une quinzaine de militants du PRCN de Cabral LIBII ont été arrêtés puis relaxés à Yaoundé cet après-midi. Il s’agit plus précisément des membres de la Coordination Départementale du Mfoundi qui ont été auditionnés sur instruction du Sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé IV ème au commissariat d’Ekounou (audition individuelle), sous la supervision d’un commissaire de police qui dit avoir reçu instruction de le faire.

Le motif évoqué est le défaut de récépissé de manifestation publique. Pourtant, selon nos informations, cette activité dûment connue rentre dans le cadre des descentes des commissions mixtes d’inscription sur les listes électorales suite à une réunion à laquelle le départemental à été convié en début de semaine à l’agence départementale d’ELECAM.

Aux dernières nouvelles, ils ont été libérés avec interdiction de sensibiliser.

Il faut souligner que depuis quelques mois aujourd’hui, seules les manifestations de soutien à Paul BiyaIYA sont autorisées au Cameroun et de nombreux militants et sympathisants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun et de ses partis alliés sont en détention dans les prisons du pays depuis plus de 6 mois pour avoir organisé la ‘marche blanche’ en guise de protestation contre les résultats de la dernière présidentielle qui a connu la victoire de Paul Biya.

D’après certaines indiscrétions, l’objectif de ces arrestations est de ‘vendre la peur’ ! Tuez toute tentative d’émancipation et citoyenneté !

Source: camerounweb.com

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here