Madagascar : la guerre du savon fait rage

0

A Madagascar, les savonniers sont dans une amère impasse sur les droits de douane depuis 2011. D’une part, les savonniers locaux, qui importent des matières premières, sont taxés à 5% pour ensuite fabriquer leurs savons sur l’île. D’autre part, leurs concurrents, qui se revendiquent également fabricants de savon, importent des copeaux de savon appelés nouilles. Ce sont ces noms qui sont au cœur des tensions. Depuis 2011, ce matériau n’est plus considéré comme un produit fini taxé à 20 %, mais comme un produit semi-fini soumis à une taxe de 10 %. D’après les savonniers locaux, cette réduction des droits de douane s’est traduite par une position concurrentielle inégalée. Ils ont depuis exigé le retour d’une taxe de 20 % sur les nouilles. Une exigence qui pourrait être remplie si l’on en croit la loi de financement 2022, mais qui agace déjà les importateurs de nouilles,

.

#Madagascar #guerre #savon #fait #rage

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: