RDC : Un atelier pour harmoniser la langue des signes à travers le pays

0

En République Démocratique du Congo, un travail intensif est actuellement en cours sur la langue des signes des sourds, muets et malentendants par des experts, interprètes et enseignants de différentes provinces du pays. Ils sont convoqués à Kinshasa par le ministère du Handicap et doivent se réunir pendant trente jours pour se mettre d’accord sur un dictionnaire de caractères à utiliser afin qu’il y ait une approche unifiée à travers le pays.

De notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa

« Les professeurs sont là, ils sont tous sourds. La salle est étroite, une vingtaine d’experts participent à un débat houleux, Raphaël Masirika est l’un des rares à prendre la parole.

►À lire aussi : Prise en charge difficile des enfants sourds-muets en Afrique de l’Ouest

« Ici, nous travaillons avec des sourds sur l’harmonisation de la langue des signes. Cela fait plusieurs années que la langue s’est développée d’est en ouest. Il y avait des signes que nous utilisions différemment « , il explique.

Certaines nuances sont importantes.  » Par exemple, nous venons de donner le signe de la surface. Chez nous on dessine un S sur l’espace mais ici un S sur la paume. Voici le nouveau signe que nous venons d’apprendre après un accord entre les interprètes de l’est et de l’ouest », raconte Luc Zangu, enseignant de l’Ituri.

Aller au-delà de la coordination

« Il y a d’autres signes auxquels nous-mêmes, les interprètes, pensons mais ne comprenons pas, notamment en politique. », a déclaré Pauline Kande Kaboku, interprète à la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC).

Pour le professeur Ronsard Kasanza, il faut aller au-delà de la coordination pour mettre fin à la stigmatisation d’une communauté longtemps marginalisée.  » Nous espérons que ce travail aboutira également à la mise en place du Conseil National des Interprètes afin que ces interprètes soient affectés à des agences, des lieux et soient comme des personnes taxées par l’Etat. « , Il croit.

Selon certaines études, la RDC compte aujourd’hui plus de deux millions de personnes souffrant de problèmes auditifs.

.

#RDC #atelier #pour #harmoniser #langue #des #signes #travers #pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: