Association des épouses de policiers : pari gagné sur la 6e édition de la distribution de matériel scolaire aux orphelins de la sécurité nationale

0

C’est dans une ambiance carnavalesque que s’est déroulée jeudi 26 août, sur l’esplanade de l’Ecole Nationale Supérieure de Police, la cérémonie de la 6ème édition de la Remise du Matériel Scolaire (REMASCO) aux Orphelins de la Sûreté Nationale, sous la présidence effective. du Ministre des Affaires Sociales Mme Pauline Irène Nguene.if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-3-0’)};

Pour la 6ème édition du REMASCO, la PO.WA (Association des Femmes de Policiers), loin de lésiner sur les moyens, a mis les petits plats dans les grands, pour qu’en plus du caractère humanitaire et social, le REMASCO soit aussi un moment de retrouvailles, de joie et de célébration. Quoi qu’il en soit, ce fut une journée chaude et émouvante, agrémentée des décibels langoureux du grand orchestre de police et des logos d’une pléthore de compagnies flottantes. Ils sont venus prêter main-forte aux épouses des policiers camerounais, mais ils ne sont pas venus les mains vides.

La présidente fondatrice de PO.WA, Mme Mbarga Nguele Philomène, a affectueusement appelé «La mère de Philo», a donné la parole à un bref aperçu de la genèse de PO.WA, qui est née d’une volonté de solidarité, d’entraide entre ses membres et par extension leurs familles. Sous la tutelle de la Délégation Générale à la Sûreté Nationale, cette association accompagne et accompagne depuis 6 ans les orphelins de policiers, dont la plupart sont décédés dans l’exercice de leurs missions.

Elle a également donné quelques détails sur le nombre d’orphelins enregistrés par la police. Ainsi, on constate qu’aujourd’hui ils sont recensés près de 2000 par la taille du territoire national. Pour le cas spécifique de la ville de Yaoundé, 150 familles ont été hébergées, dont 364 enfants d’âge préscolaire en dernière classe et 118 élèves. Au nom de toutes les femmes de PO.WA, elle a remercié le MINAS pour sa présence, la DGSN pour son soutien dans cette mission fraternelle, ainsi que les partenaires de la police pour la réponse inconditionnelle en faveur de cette cause. .

Pour sa part, Pauline Irène Nguene a particulièrement félicité la DGSN autant que les membres de la PO.WA, pour cette initiative courageuse qui, malgré la conjoncture économique, « Contribuer non seulement à améliorer la condition de l’orphelin dans la chaîne éducative de notre précieux et beau pays du Cameroun, mais aussi à stimuler les veufs et veuves dans leur processus d’autonomisation financière ». Elle a en outre partagé que : « Cette chaîne de solidarité… nous interpelle tous et s’inscrit parfaitement dans la politique de coexistence menée depuis plusieurs années par le Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA… »

if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-4-0’)};La livraison proprement dite du matériel a commencé, avec les très jeunes enfants de la maternelle du sous-système de langue anglaise. Dans les tribunes, certains n’ont pu s’empêcher de pleurer à la vue de ses bambins sevrés très tôt de leurs parents. Il s’est terminé par le passage de « Académie », suivi de l’attribution de bourses aux plus méritants.

#Association #des #épouses #policiers #pari #gagné #sur #édition #distribution #matériel #scolaire #aux #orphelins #sécurité #nationale

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: