Cameroun: Voici pourquoi Une affaire de coup d’Etat contre Paul Biya tombe sur la tête de Amougou Belinga [VIDEO]

    0
    34

    De nouvelles révélations accablent Amougou Belinga, l’homme à scandales depuis un moment au Cameroun. D’après les confidences parvenues à la rédaction de Camerounweb, l’homme indésirable dans le sérail camerounais a des ambitions démesurées qui effrayent d’ailleurs ses ennemis qui voient désormais en lui une menace. En réalité, la guerre sans merci au sein de l’élite Beti ne se résume qu’au pouvoir et au mysticisme, nous confient des sources bien discrètes.

    Au-delà d’être patriache, milliardaire, « chef suprême faiseur d’ambassadeurs, trésorier payeur général des ministres, ordonnateur des décisions de Paul Biya », comme l’a surnommé Boris Bertolt, Amougou Belinga veut devenir président du Cameroun.

    D’après les confidences de Patrice Nouma, Amougou Belinga qu’il surnomme Elan Bekié, avide du pouvoir, ne se contente plus des honneurs venant de ceux qu’il tient par la barbichette, il veut conquérir aussi Etoudi. Il serait d’ailleurs derrière un coup d’Etat ourdi contre Paul Biya, le vieux père de 87 ans qui dirige le pays depuis 38 ans déjà et dont l’activiste détient les preuves qu’il dévoilerait bientôt. Mais Amougou Belinga sera rapidement confronté aux loups du palais qui protègent au prix de leur sang le pouvoir. Nos sources confidentielles estiment que le pape des médias a été sérieusement mis en garde dans le sérail contre ses ambitions, lui qui comptait sur énormement sur ses réseaux de chantages mais comme il est un homme déterminé, têtu, il a outrepassé leurs avertissements en mettant en taule Ernest Obama qui a changé de bord depuis un moment mais tout en restant dans le navire Belinga. S’en est suivi un long et fougeux bras de fer au sein du sérail. Ses ennemis étant plus forts que lui, Obama sera libéré des jours plus tards.

    Cet échec a été perçu comme un affront pour Amougou Belinga qui en mondovision a menacé la minuscule élite Beti qui lui pourrit la vie, qu’il a quatre télévisions, deux radios, et qu’il va en servir pour les détruire un à un. Il a déjà commencé avec Martin Nguélé et l’Ambassadeur du Cameroun en Centrafrique.

    Le nom d’Amougou Belinga figure dans de nombreux dossiers scandaleux, révèle Patrice Nouma. Ce qui est diffusé sur la place publique n’est une infirme partie du guéguerre entre Amougou Belinga, Ferdinand Ngoh Ngoh qui jure de le détruire.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]